Manger bio: pourquoi, et comment le faire à moindre coût ?

Manger bio, panier de légumes et fruits bio

La nourriture issue de l’agriculture biologique a de plus en plus de succès dans nos assiettes. La population prend doucement conscience de l’importance de la qualité des aliments. Cependant, la nourriture portant le label bio est sensiblement plus chère que les denrées standard. On peut alors se demander si cela en vaut bien la peine de manger bio, ou quels sont ses avantages. Et s’il y en a, comment faire pour se procurer des aliments bio à petit prix ? C’est justement ce que nous allons vous expliquer ci-dessous.

Pourquoi manger bio ?

Le Label Agriculture Biologique

Les produits portant le label bio respectent un cahier des charges très strict. De nombreux critères sont pris en compte, afin de produire des aliments de qualité en respectant au mieux la nature. Parmi les points importants, on retrouve l’absence de colorants, arômes chimiques et exhausteurs de goût. Ceux-ci sont présents dans la majorité des denrées industrielles, notamment les plats préparés. De même, l’utilisation d’additifs est limitée, et l’ajout en vitamines ou minéraux est interdit.

Une autre thématique importante est le bien-être des animaux. La viande et les œufs issus de l’agriculture biologique doivent provenir d’animaux jouissant d’un certain cadre de vie. Par exemple, ils doivent pouvoir sortir dans un enclos extérieur, et ne pas être trop nombreux. Il faut qu’ils vivent dans un endroit bien aéré, avec de la lumière et de l’espace. Enfin, il est indispensable que ces animaux soient nourris avec des aliments biologiques.

Pour terminer sur le cahier des charges lié à l’agriculture biologique, les plantes et la terre sont vraiment respectées. En effet, les pesticides chimiques ainsi que les organismes génétiquement modifiés (OGM) sont strictement interdits. Toutes ces mesures garantissent aux consommateurs une qualité aux standards très élevés. Mais ça n’est pas tout. Les agriculteurs font énormément d’efforts pour que leurs produits soient savoureux mais aussi bons pour la biodiversité et les sols. En se détournant des pesticides chimiques, ils favorisent le retour des insectes et des animaux comme les hérissons. Ils contribuent également à maintenir en circulation des espèces végétales anciennes et différentes de celles utilisées en grande distribution.

L’impact du bio sur la santé

De nombreuses études ont été menées ces dernières années sur l’alimentation issue de l’agriculture biologique. En France, le projet BioNutriNet est le principal pôle de recherche à ce sujet. Il est notamment constitué de scientifiques travaillant à l’INRA et à l’Inserm, des laboratoires très sérieux. Ceux-ci ont montré en 2017 que les personnes mangeant fréquemment des aliments labellisés bio ont des facteurs de risque diminués. Par exemple, elles prennent statistiquement moins de poids et ont moins de chance d’être obèses. De même, les risques de développer des maladies cardio-vasculaires ou un cancer sont plus faibles. D’ailleurs, le programme national nutrition santé recommande d’augmenter la part d’aliments bio dans les assiettes.

Au niveau nutritionnel, le bio présente également des avantages par rapport aux aliments traditionnels. Des études statistiques importantes ont été réalisées récemment par l’Université de Newcastle sur toutes les catégories de produits bio. Il en est ressorti que les nutriments se retrouvent en plus grande quantité dans ce type d’aliments. De plus, les polyphénols sont également plus nombreux dans les fruits et légumes bio. Ces composés naturels sont des antioxydants puissants qui aident à lutter contre le vieillissement des cellules. Dans le lait produit de manière biologique, on retrouve une quantité supérieure d’oméga 3. Ces acides gras essentiels sont très importants pour l’équilibre du corps et la bonne santé générale. Enfin, la viande bio contient plus d’acides gras poly-insaturés (oméga 3 et 6).

Il existe donc de multiples bénéfices nutritionnels qui impactent positivement la santé. Mais le problème avec la nourriture bio, c’est souvent son prix. Alors comment faire pour se nourrir sainement à petit prix ?

Comment manger bio et pas cher ?

Manger bio pas cher

Vous avez certainement remarqué que les produits bio étaient souvent plus chers que les produits classiques. Ceci est dû au fait que les volumes de production ne sont pas les mêmes. De plus, le rendement du bio est souvent moins important et prend parfois plus de temps à produire. Tous ces facteurs font que les aliments issus de l’agriculture biologique sont boudés des consommateurs à cause de leur prix. Pourtant, des solutions existent.

Privilégier les circuits courts

Pour faire baisser les prix, vous pouvez vous diriger vers des circuits de distribution plus courts. Si vous achetez directement à des producteurs sur des marchés, il n’y a pas de commission prélevée par un distributeur. C’est souvent pour cette raison que les prix du bio en supermarché sont très élevés. Quand vous limitez les intermédiaires, vous limitez les frais. Si vous avez la chance d’habiter en région rurale, vous pouvez même aller directement chez les producteurs. Ils se regroupent parfois en coopératives afin de rassembler leurs produits et font de la vente directe à bas prix. Cependant, les heures d’ouverture ne sont pas aussi étendues que dans les supermarchés.

Enfin, un autre système qui se développe actuellement est celui des paniers. Vous commandez à l’avance un panier prédéfini avec divers aliments qui changent au fil des saisons. Vous venez ensuite une fois par semaine pour le récupérer auprès des agriculteurs du coin. Ceci favorise l’économie locale, créé du lien entre consommateurs et producteurs, et les prix sont très raisonnables.

Cultiver soi-même ses produits bio

Manger bio pas cher Cultiver soi-même ses produits bio

Depuis quelques années, il y a un engouement des particuliers pour cultiver leurs propres fruits et légumes. Ceux qui disposent d’un jardin se mettent à aménager un petit carré de terre pour faire des cultures. Certains prennent même des poules pour manger les déchets et avoir des œufs. Rien ne vous empêche de faire pareil, tout en respectant les contraintes du bio. Si vous vivez en appartement, les communes mettent aussi à disposition des jardins collectifs. Ils demandent généralement une faible cotisation annuelle contre une petite surface cultivable. En plus de faire de l’exercice, vous pourrez consommer votre propre nourriture, selon vos critères. Les jardins de nos grands-parents n’ont jamais été aussi populaires !

Peu importe l’approvisionnement, l’alimentation issue de l’agriculture biologique possède de nombreux avantages. Aux niveaux nutritionnel, qualitatif, environnemental et animal, c’est une des meilleures solutions à l’heure actuelle. Si en plus vous couplez cela avec des produits locaux et de saison, votre santé et la planète se porteront encore mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!